Yamabushidō

Yamabushidō

Le Yamabushidō signifie littéralement « la Voie du Yamabushi ».

Yamabushi

Le Yamabushi est un « Prêtre ou moine-guerrier ; ascète montagnard et guerrier ».

Il n’y a pas de paradoxe au Japon entre les termes « guerrier » (« Bushi », ou « Samurai ») et « prêtre ou moine » (« Hōshi »), comme je l’explique ici.

De plus, le Budō (« la Voie du Guerrier ») est une voie menant à la Paix, qu’elle soit interne ou externe. Cela se produit en cultivant la maîtrise de soi par la discipline, et la sagesse par le discernement ; ce qui développe la compassion par la bienveillance à soi-même et à tous les êtres.

La force véritable n’est pas barbare et n’a pas besoin de démonstration pour se faire valoir, car elle est détachée de l’ego et de ses vues et aspirations limitantes car limitées.

Yamabushi et Sōhei

Contrairement aux Sōhei (des « moines guerriers » également), les Yamabushi sont des moines qui ont quitté le temple.

Ce sont des ascètes montagnards dits guerriers car ils pratiquent le Budō (les Arts martiaux japonais). Dans le Japon féodal ils étaient à même de combattre pour défendre leur temple ou monastère lors de batailles menées aux côtés des Samurai et des Sōhei, défendant également le temple ou le monastère.

Ils portent aussi ce nom de guerriers, par leur capacité et vocation de « guerriers spirituels », regroupés en confédérations ou communautés.

Saints hommes des montagnes

Le sens profond de Yamabushi signifie « ceux qui se couchent ou se prosternent dans les montagnes ». Il dérive du terme « Yamahōshi » désignant le « prêtre ou moine de la montagne ».

Ces ermites, ascètes, « Saints hommes des montagnes » adeptes du Shugendō, étaient très recherchés et continuent de l’être ; pour leurs qualités de médiums et de guérisseurs. Ils sont encore assimilés aux Miko. Bien que ce dernier terme désigne les femmes « chamanes », nonnes ou prêtresses du Shintō.

Shugendō

Le Shugendō est la « Voie de l’Essai par la Formation. » C’est la recherche, puis l’obtention sur le sentier (« Dō ») -grâce à des pratiques ascétiques (« Shu »)- de puissances surnaturelles ou divines (« Gen »).

Le Shugendō est l’ensemble des pratiques et règles qu’il convient de suivre pour atteindre ce résultat.

Reinōsha

Dans le Shintō les hommes « chamanes » sont nommés « Reinōsha ». Ce mot signifie « médium » et « personne aux capacités extraordinaires, subtiles, ou encore, surnaturelles ».

Les Yamabushi aujourd’hui

Aujourd’hui, les Yamabushi existent encore au Japon mais aussi dans les Alpes françaises. Ceci, qu’ils soient Yamabushi religieux, ou Yamabushi laïcs. La différence de ces derniers est qu’ils ne s’inscrivent pas dans les pratiques religieuses rituelles du temple. Ils privilégient une approche plus personnelle, intuitive et instinctive, accueillant et recevant les guidances synchrones.

Armer l'Arc (Kyū) de la Flèche (Ya) : Kyūdō, "la Voie de l'Arc".

Symbolisme et message de la Flèche 5 (67)

Cet article sur le symbolisme et le message de la Flèche ouvre une nouvelle série thématique. Elle est axée sur les symboles, qui représentent une part du langage de la Forme. J’utilise ici le sens de « Forme » en tant qu’émanation manifestée de l’Esprit, dans la matière et le monde physique des sens. Car la matière […]

Symbolisme et message de la Flèche 5 (67) Lire la suite »

Le Chamanisme dans la Thérapie et le lien à la Vie - article de Franck Cohendet / Blog Suishō Reikidō® - https://suishoreikido.org - Shugenja, Genja, Kenza ou encore Yamabushi dans la forêt du Mont Ōmine, Préfecture de Nara, Japon - Crédit photo : www.shugendo.fr

Le Chamanisme dans la Thérapie et le lien à la Vie 4.9 (120)

On retrouve le Chamanisme dans le monde entier, à toutes les époques, et depuis les temps les plus lointains dont l’Homme puisse se souvenir dans l’histoire de son évolution. Ces mémoires sont soit conscientisées, soit inconscientes ; mais en tous les cas, elles sont bien inscrites dans notre ADN, « banque de données » naturelle de la Vie. C’est pour cette raison que ces mémoires sont accessibles à tous, avec un développement personnel adapté et un accompagnement approprié, authentique, éthique et responsable.

Le Chamanisme dans la Thérapie et le lien à la Vie 4.9 (120) Lire la suite »